Photovoltaïque : filière en danger ?

mercredi 2 octobre 2013
par  Laurent
popularité : 2%

Depuis notre raccordement en 2007, les prix d’achat (prix de rachat) de l’électricité solaire ont bien baissé. Les à-coups brutaux de ces baisses successives des tarifs d’achat (tarifs de rachat) ont secoué durement une filière encore jeune.

Au printemps dernier, Groupe Solaire de France a d’ailleurs lancé une alerte à l’attention de Delphine Batho, alors ministre de l’Ecologie, du développement durable et de l’énergie.

Les prix de rachat du contrat en baisse

En effet les prix d’achat (prix de rachat) à la signature des contrats n’ont cessé de descendre depuis le lancement de l’obligation d’achat (de rachat) faite à EDF pour les installations de panneaux photovoltaïques installés chez des particuliers ou des entreprises. Il s’agit du prix de base auquel EDF s’engage à acheter (racheter) chaque Kw/h produit par l’installation. Ce prix de base qui était parti à la hausse entre 2006 et 2009 a depuis été sérieusement mis en cause par une baisse brutale décidée par les pouvoirs publics sans se soucier des implications pour cette jeune filière professionnelle qui « tangue » depuis pour reprendre un terme marin.

Photo de nos panneaux photovoltaïques devant la cheminée recouverte de bardeaux.
Le prix de rachat annuel monte doucement

Par la suite, ce prix de base est révisé chaque année en fonction d’index INSEE. Le prix de base est à multiplier par un coefficient L fourni par EDF OA. Pour notre part, nous avons signé un contrat à 55 centimes. Mais les prix d’achat (prix de rachat) effectifs au moment de connexion des panneaux étaient en 2007 de 55,964 cts. Les années suivantes il a évolué ainsi : 56,759 cts, 57,327 cts, 57,708 cts, et 59,346 cts pour la dernière facture au mois d’avril 2013. Soit environ 1% d’augmentation par an depuis le début du contrat. Ce qui peut nous laisser envisager un prix d’achat (prix de rachat) en 2028 - c’est loin - à 69 centimes du kilowatt/heure.

Mais il faut payer aussi...

On se focalise sur le prix de vente de l’énergie produite, mais il ne faut pas oublier qu’il faut payer ERDF pour avoir le droit d’injecter de l’électricité sur le réseau d’électricité de France. Chaque année aux environs de la date anniversaire, nous recevons une facture. Dans notre cas, elle a été de 62,14€ cette année car nous avons une puissance installée inférieure à 18 kVA. Pour les puissances comprises entre 18 et 36 kVA, le montant annuel TTC est de 66,59 euros.

Une lettre d’info pour les producteurs

ERDF publie désormais à l’attention de ses fournisseurs d’électricité photovoltaïque une lettre d’information pour les tenir au courant des dernières informations du secteur. En particulier les démarches à entreprendre en cas de changement du titulaire du contrat. Ce qui arrive lors de la vente d’une maison par exemple.

Photo de nos panneaux photovoltaïques devant la cheminée recouverte de bardeaux.

Crédit JF Chauchard

Vous trouverez ci-dessous l’exemplaire d’ERDF Ouest dont nous dépendons.

Lettre d’information ERDF Ouest aux producteurs photovoltaïques
Note du 25 octobre 2013

Confirmation de notre cri d’alerte sur le mal en point de la filière solaire française, Le journal Le Parisien publiait un article hier sur l’usine Bosch à Vénissieux qui risque d’arrêter sa production le 15 novembre. Un coup dûr pour cette entreprise qui emploie 240 personnes et qui avait investi 25 millions d’euros dans l’usine.

Commentaires