Optez pour un traitement de charpente contre les insectes xylophages

mardi 27 août 2013
par  AFIH
popularité : 25%

Généralement, le bois reste le matériau de construction de base le plus utilisé. Toutefois, il nécessite un traitement tout au long de sa durée de vie pour éviter les insectes xylophages. Biodégradable, il n’a pas de protection naturelle contre ces nuisibles. Le traitement de vos charpentes suit la norme établie par les professionnels du traitement de bois et il précède toujours les travaux de rénovation, d’isolation des combles et d’isolation de la toiture.

Les insectes qui détériorent la charpente

Avant de procéder au traitement de vos charpentes, il faut d’abord déterminer l’état du bois et la nature de l’agent nuisible. Les principaux éléments destructeurs du bois sont le Capricorne des maisons : ses larves se nourrissent du bois et creusent des galeries à l’intérieur sur une période de trois à dix ans. Le Lyctus aussi est un des facteurs nuisibles au bois : ses larves creusent dans le sens du fil du bois des galeries remplies de sciure de 1 à 3mm de diamètre. Les champignons aussi sont des espèces lignivores qui abîment le bois, ils germent et pénètrent le bois humide. Il convient de noter que les différentes espèces de termites : lucifuge, Saintonge et à cou jaune se nourrissent essentiellement de la cellulose du bois. Il faudrait traiter le bois dès que ces petites bêtes attaquent. Enfin, il y a l’Anobium, connu sous le nom de Vrillette fait un va et vient dans le bois et fore des trous en guise d’entrée et de sortie.

La performance thermique de votre isolation dans les combles ou le toit dépend principalement de la qualité et de la pose de l’isolant. Cependant, une charpente abîmée ne constitue pas le support idéal pour la matière isolante. C’est pour cette raison que le traitement de vos charpentes doit être effectué avant d’entreprendre tous travaux d’isolation ou de rénovation.

Les solutions pour le traitement de charpente

L’étape de la mise en œuvre dépend de l’état du bois et de l’élément nuisible. Généralement, le traitement de charpente se déroule en plusieurs étapes. Le bûchage consiste à mettre à nu les parties saines du bois après l’élimination des parties contaminées. Ensuite, il faut faire un brossage, procédé visant à nettoyer les poussières et les vermoulures afin que le produit puisse bien agir sur le bois. Après, il faut faire du perçage : les trous dispersés en quinconce sont percés au 2/3 de l’épaisseur des pièces de bois. Une autre technique de traitement du bois c’est l’injection en profondeur sous basse pression, le produit est injecté jusqu’à ce que le bois dégorge. Enfin la micro-pulvérisation consiste à pulvériser toutes les parties accessibles du bois.


Traitement de charpente

Portfolio

Attaque capricorne maison

Commentaires

Navigation

Mots-clés de l’article