14ème rencontres de la CONSTRUCTION PAILLE

lundi 23 avril 2012
par  Laurent
popularité : 5%

Du 25 au 27 mai prochain se tiendront à Polytech Orléans, l’école
d’ingénieurs de l’université d’Orléans, les quatorzième rencontres de Printemps de la construction paille. Cet événement organisé conjointement par le Réseau Français de la Construction Paille et l’école d’ingénieurs se déroule pour la première fois en région Centre et reçoit le soutien du Conseil Régional. Ces journées sont l’occasion de montrer aux professionnels comme au grand public le potentiel de la construction paille et les opportunités de développement territorial qui en découlent.

JPEG - 17.2 ko

Si la journée du 25 est dédiée aux professionnels, l’après-midi du
samedi 26 mai sera ouverte à tous les publics curieux de découvrir un
mode constructif répondant aux principes du développement durable. Le programme en annexe détaille les temps forts de ces rencontres.

Le choix de la région Centre pour cette quatorzième édition n’est pas
un hasard. Première région céréalière de France et d’Europe, notre
potentiel contributif est énorme. En effet, en comptant 10 tonnes de
paille pour la construction d’une maison individuelle, on peut considérer que seul 0,15% de la production annuelle régionale serait valorisée si les 13000 logements construits chaque année étaient isolés en bottes de paille. Et si, 10% des logements neufs sur tout le territoire français étaient bâtis avec de la paille produite en région Centre, ce seraient 4% des pailles qui seraient utilisées annuellement !

Hier encore considérée comme résidu agricole, la paille attire
aujourd’hui l’attention des acteurs du Bâtiment. L’étude pilote
conduite en région Centre sur le potentiel de structuration de la
filière a recensé 23 professionnels engagés, en accompagnement à
l’autoconstruction de logements individuels mais aussi pour des
bâtiments “clés en main” aux commandes de maîtres d’ouvrages
privés mais aussi publics. C’est pour permettre de répondre à cette
demande croissante que les règles de mise en œuvre de la botte de paille sont entrées en vigueur depuis le 1er janvier 2012.

Cette filière, non industrielle, doit encore néanmoins parcourir un long
chemin pour généraliser (et banaliser !) ces bâtiments économes en
énergie et valorisant les ressources locales, notamment pour les
agriculteurs en recherche de nouveaux débouchés. C’est donc à
l’échelon local que les acteurs de la construction bois-paille
s’organisent et en ce sens, le Conseil régional du Centre fait figure
de pilote, complétant ainsi ses initiatives pour la valorisation de la
biomasse.

En effet, la ressource locale en paille peut être valorisée de
différentes façons. Aujourd’hui il importe de déterminer dans quelles
mesures la paille peut être utilisée : sous forme de ballots comme
remplissage isolant des constructions à ossature bois, mélangée à de
la terre, du sable ou de la chaux comme enduit intérieur ou extérieur...
 ? Autant de questions qui nécessitent une approche pluridisciplinaire afin d’explorer le champ des nombreux possibles offerts par la redécouverte de ce matériau.

Le projet Prométhé (PROcédé et MatEriaux pour l’isolation
THErmique), débuté en Janvier 2012 à Polytech Orléans par plusieurs
équipes d’enseignants chercheurs, est l’illustration de ces travaux
de recherches qui vont durer 3 ans.

Ces explorations nécessitent une collaboration avec les autres filières
de la construction telles bois, ciment/chaux, terre crue ou encore
chanvre. Ceci afin d’optimiser les complémentarités pour déterminer
les meilleures synergies en vue de diminuer l’impact environnemental
tant au moment de la construction du bâtiment que de son utilisation
ultérieure.

PDF - 1.3 Mo
Flyer de présentation des 14ème rencontres de la construction paille

Pour en savoir plus, visitez le site www.compaillons.eu


Commentaires