Permaculture et construction de maison

vendredi 13 novembre 2009
par  Laurent
popularité : 9%

Dans les projets de construction de maisons neuves, les futurs habitants focalisent toute leur attention sur la conception de la maison. Et pour le jardin, se disent qu’ils verront bien ensuite. C’est une erreur !

L’approche de la permaculture considère le projet d’habitation comme un tout. Ce système est composé d’éléments (habitat, potager, énergie, eau, agrément) qui doivent se servir les uns les autres pour une meilleure efficacité.

Cette philosophie est un outil de conception d’un système où tous les éléments de l’habitat sont liés et interagissent durablement.

Les ressources que sont l’espace vertical et horizontal, le soleil en été et en hiver, la fréquence et la quantité de pluie, la force et la direction du vent seront utilisés au maximum afin de satisfaire les besoins des habitants en nourriture, en énergie, en eau, en chauffage. L’accès à ces ressources doit demander le moins de temps possible pour en bénéficier au quotidien.

Pour cela le terrain disponible sera découpé en zones.

1- Au centre l’habitat.

2- Ensuite le potager, les aromatiques, le compost, le poulailler, la serre qui demandent des visites quotidiennes.

3- Plus loin, on trouvera le verger et les ruches qui ne nécessitent pas de visites aussi fréquentes.

4- Ensuite les grandes cultures mécanisées (pour les grandes propriétés).

5- La forêt utilisée pour le bois de chauffage, bois d’oeuvre, champignons, fruits à coque.

6- Le tout est protéger autour par des haies protectrices et accueillant la vie sauvage.

En bioclimatique, on plantera par exemple un arbre devant une fenêtre afin de protéger du soleil en été et laisser passer l’énergie solaire pour le chauffage passif de la maison en hiver. En permaculture, cet arbre ne servira pas uniquement d’obstacle à la lumière en été, il faudra que cet arbre soit un fruitier pour produire de la nourriture pour les habitants. Cet arbre produisant également des feuilles qui vont tomber à l’automne, on ne mettra pas dessous de la pelouse auquel cas les feuilles seraient un déchet car elles l’empêche de pousser, mais on cultivera par exemple des petits fruits. Les feuilles tombent sur le sol et sont de l’amendement qui compostera en surface. Cela enrichira la terre pour nourrir les plantes qui nourriront les hommes...

Le feng shui a pour but d’harmoniser l’énergie environnementale pour favoriser la santé, le bien-être et la prospérité des habitants. La permaculture aussi est une organisation de la vie dans un lieu pour être heureux et aller vers l’abondance afin de la partager.

Etudier la permaculture avant la construction d’une maison évitera bien des erreures
Au fond la zone 1 de l’habitation, devant la zone 2 du potager et du compost, a gauche la zone 5 de la forêt, et à droite la zone 6 des haies.
Pour en savoir plus sur la Permaculture en France, nous vous conseillons de vous rendre sur le site www.permaculture.fr.

Laurent Abéguilé


Commentaires

Logo de Angel
dimanche 14 mars 2010 à 19h08 - par  Angel

merci pour cet article, je ne connaissais pas du tout et je commence à me documenter sur les maisons écologiques et leur environnement.