[29] Projet d’habitat collectif en Pays de Morlaix

jeudi 20 décembre 2007
par  Laurent
popularité : 3%

Projet d’habitat collectif en Pays de Morlaix

dénomination proposée :

KELLIT ( le germe, en breton)

Bonjour !

Nous sommes Grégoire Jandin et Véronique Futtersack. Nous avons 42 et 44 ans, et nos trois filles sont âgées de 23, bientôt 16 et 13 ans. Nous
sommes musiciens, avec le désir de « passer à autre chose », la
phytothérapie pour Véronique et l’art thérapie pour Grégoire.

Habitant Morlaix depuis 17 ans et après plusieurs expériences
d’éco-rénovation, nous décidons de nous lancer dans
l’éco-construction. Nous ne connaissons rien à l’architecture ou aux
techniques de construction, mais tentés malgré tout par
l’auto-construction ( en partie !). Notre préférence se porte sur les
maisons à ossature bois+ remplissage en paille et enduits de chaux.

Nous souhaitons cependant tenter une expérience d’habitat groupé, car
nous pensons que l’entraide, la mutualisation, le partage sont des
valeurs indispensables. Pour nous, construire une maison, c’est aussi
construire du sens, du lien, et produire un acte qui va au-delà du simple
habitat.

Notre démarche rejoint celle de l’expérience « éco-hameau » de
François Plassart ( voir PJ). Nous imaginons un collectif regroupant 5 à
8 projets d’habitations, avec aussi des locaux collectifs ( laverie,
bûcher mais aussi local d’activités, éventuellement lieu d’accueil
pour des invités…). Nous pensons aussi à des équipements collectifs,
comme une chaudière à bois déchiqueté, une éolienne, des machines à
laver préchauffées par chauffe-eau solaire, un hammam, pourquoi pas un
camping-car….selon le projet et les envies du groupe bien sûr !

Ce lieu de vie serait aussi pour nous un lieu d’activités ( salle pour
des ateliers et jardin de plante médicinale), et ce serait formidable que
d’autres nous rejoignent pour eux aussi vivre et travailler sur ce site.

Nous sommes aussi favorables à des maisons regroupées sur peu de surface par projet, avec par contre de vastes espaces partagés, que ce soit des jardins plantés ou des espaces libres ( bois, prairies par exemple, si le terrain est à la campagne…).

Nous envisageons même, si le groupe souhaite cela aussi, de bâtir un
seul bâtiment divisé en plusieurs « appartements ». Cette solution est
la plus écologique, mais peut-être aussi la plus difficile à mettre en
place en terme de fonctionnement ?

Vous l’aurez compris, notre exigence en matière d’écologie est
réelle. Se constituer en groupe représente aussi un moyen d’être plus
forts pour défendre auprès des collectivités locales des choix comme
l’épuration par filtres plantées, l’installation d’une éolienne, etc…

Pour l’implantation de ce site, nous nous fixons Morlaix ou la
périphérie directe de la ville ( 5 à 8 kms au maximum du centre-ville)
 ; en effet, nous souhaitons pouvoir circuler au maximum à pied ou à
vélo pour nos activités au quotidien, et nous trouver sur des zones où
passent des bus, ou le car de ramassage scolaire pour les enfants.

La recherche de terrain se fera cependant collectivement, dès que le
groupe sera constitué. A titre d’exemple, il y a à vendre en ce moment
un terrain de 2 hectares 6 sur la commune de Plougonven mais à proximité
de Morlaix, avec 1500 mètres carrés constructibles, le reste en bois et
prairies, le tout pour 118.000 euros. Ce type de proposition nous semble
adapté à ce que nous recherchons pour construire à plusieurs, avec peu
de surface bâtie et une grande zone « tampon », dévolue à la nature
et au jardinage, aux animaux, aux jeux des enfants etc…

Il faudra réfléchir à la forme juridique de cet éco-hameau, mais nous
nous ferons aider pour cela par l’association Hameau, qui rédige en ce
moment une étude pour la faisabilité d’éco-hameaux en Pays de
Morlaix, association dont nous sommes membres.

Nous avons mis notre maison en vente et imaginons commencer les travaux de fondation dès l’été prochain. Aussi cherchons nous des
co-constructeurs désireux de se lancer maintenant !

Pour une première rencontre, nous vous proposons de nous retrouver le
samedi 5 Janvier, à 17h, à la MJC de Morlaix.

Une bonne façon de démarrer 2008 !

Cette réunion permettra à chacun d’exprimer son projet, ses attentes,
ses doutes, ses questions, et permettra je l’espère de poser les
fondations humaines du futur éco-hameau !

Merci de faire circuler cette information à tous ceux de vos proches qui
peuvent être intéressés par ce type de démarche !


Contacts : Véronique Futtersack et Grégoire Jandin

25 rue des Bouchers 29600 Morlaix

veronique.futtersack@wanadoo.fr

02.98.63.44.95 / 06.89.81.22.00


Commentaires

Logo de alain
vendredi 12 décembre 2008 à 09h41 - par  alain

je découvre aujoud’hui cette discussion et est intéressé par votre démarche en finistére sud (suis à pont l’Abbé), vous pouvez me contacter au 06 21 37 39 03, Alain

Logo de Pierre FERRAND
mercredi 23 juillet 2008 à 22h07 - par  Pierre FERRAND

Bonjour,
Nous sommes un couple de jeunes retraités en Limousin, avec une assez longue expérience de rénovations de maisons et sommes aujourd’hui tentés plutôt par une expérience du type de celle que vous décrivez.
Pouvez vous nous dire où vous en êtes ?
Nous venos de temps à autre à Mormlaix où habite et travaille notre petit fils.
merci d’avance et bon courage à vous.
Pierre

Logo de Gweltaz
jeudi 13 mars 2008 à 17h09 - par  Gweltaz

Bonjour,

Si tenté que vous ayez trouvé les réponses à vos questions, nous serions bien content d’en profiter car nous sommes dans la perspective de lancer le même type de projet en Bretagne sud.
D’avance nous vous en remercions.

Logo de jacques
dimanche 2 mars 2008 à 11h49 - par  jacques

Bonjour,

Bonjour voisins,
Nous realisons un eco-lotissement privé de 6 maisons dans un petit village .
Sans vouloir en faire de la pub (nous ne souhaitons pas etre submergé par les visites ) nous pouvons quand meme vous apporter des precisions sur notre démarche et aussi poser une question qui se pose actuellement :

au niveau juridique, peut on prendre des abonnements collectifs (edf, eau, telephone ... ) qui seraient sur le compte de notre association syndicale
et nous permettrait ne nous passer des abonnements individuels ?
L’asso syndicale serait aussi l’interlocuteur unique pour la revente d’électricité ( eolienne et capteurs )

Merci a qui pourrait nous renseigner .

Jacques

Logo de benoit
lundi 14 janvier 2008 à 16h34 - par  benoit

Bonjour,

Je suis également content de voir que les choses avancent pour vous. Effectivement, vous allez devoir franchir une série de barrières juridiques, urbanistiques et de dynamiques de groupe. Enfin juste, un site de notre association belge qui pourra vous aider dans votre projet.www.habitat-groupe.be

Existe-t-il une structure qui coordonne un réseau d’habitats groupés en France ?Je suis à la recherche d’une structure de ce type afin d’échanger des expériences, des pratiques, des outils,... au niveau européen et mondial par la suite. J’ai déjà identifier pas mal d’associations Italie, Pays-Bas, UK,Danemark, Suède, Allemagne,... Canada, Asutralie, Etats-Unis, ... Soyons ambitieux !!!

Je vous souhaite beaucoup de courage et de bons moments.Si vous avez des questions, n’hésitez pas peut être que l’on pourra vous aider !

Debuigne Benoît

email : hep@tvcablenet.be

Logo de Véronique
vendredi 21 décembre 2007 à 08h27 - par  Véronique

Merci Maxime de ce message de soutien ! Nous pensons que notre rêve d’habitat groupé écologique est partagé par de nombreuses personnes, et qu’il peut donc se concrétiser ! Il y a toujours des risques, c’est ainsi lorsqu’on se lance, mais nous verrons ce qui se présentera au fur et à mesure du chemin, l’important est de prendre la route, non ? L’aventure n’en est qu’à son ébauche...Si vous passez par la France, venez nous voir ! Bien cordialement, Véronique.

Logo de Maxim Jean
vendredi 21 décembre 2007 à 03h44 - par  Maxim Jean

Bonjour,
Je suis du Québec, je vais pour la première fois sur Internet. Intérressé grandement par l’écologie j’ai découvert ce site et du même coup j’ai pu prendre connaissance de votre projet. Je suis moi-même charpentier-menuisier et bâtir une maison ou un complexe de facon écologique est mon idéal.J’admire votre facon d’idéaliser notre monde mais soyez prudent à ce que personne n’est d’intérêts supplémentaires à se joindre à vous pour ce projet.Si l’on parle ici d’utopie, espéront qu’elle sera fonctionnelle en ce sens qu’elle sera porteuse du bonheur que tout et à chacun recherche en se joignant à un tel groupe. Maxim Disraeli,Québec

Navigation

Articles de la rubrique